IMG_20171104_0001

 

220px-Louane_Emera_Lumières_2015

Parfois je pense à toi dans les voitures

Le pire c'est les voyages, c'est d'aventure

Une chanson fait revivre un souvenir

Les questions sans réponse, çà c'est le pire

...................................................................................

Est-ce que tu m'entends ? Est-ce que tu me vois ?

Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?

Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?

Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

...........................................................................................

Je me raconte des histoires pour m'endormir

Pour endormir ma peine et pour sourire

J'ai des conversations imaginaires

Avec des gens qui ne sont pas sur la terre.

...................................................................................................

Est-ce que tu m'entends ? Est-ce que tu me voies ?

Qu'est-ce que tu dirais si t'étais là ?

Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?

Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

.......................................................................................................

Je m'en fous si on a peur que je tienne pas le coup

Je sais que t'es pas loin, même si c'est fou

Les fous c'est fait pour faire fondre les armures

Pour faire pleurer les gens dans les voitures.

....................................................................................................

Est-ce que tu m'entends ? Est-ce que tu me vois ?

Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?

Est-ce que ce sont des signes que yu m'envoies ?

Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

 

****************************************************************************

 

Pour écouter cette chanson : allez sur " YouTube "

et demandez " Louane - Si t'étais là "

.............................................................................................

Merci à Gladys qui m'a fait découvrir cette chanson

............................................................................................

Le texte est de Marie Bastide, compagne de Calogéro

La musique est de Giacchino Maurici, frère de Calogéro